lundi 9 juillet 2007

Lancement du 787 DreamLiner


Boeing vient de présenter à Everett (non loin de Seattle) le premier 787 assemblé. Cela faisait 13 ans et le B777 que Boeing n’avait pas sorti de nouvel appareil, c’est aujourd’hui fait et de quelle manière ! En premier lieu la date : le 8 juillet 2007, ou 7-8-7 pour nos amis Anglo-Saxons, et devant plus de 300 journalistes représentant 45 pays et n’utilisant pas moins que 35 satellites pour couvrir l’événement !

On peut qualifier le B787 de révolutionnaire, à plus d’un titre. En premier lieu, c’est le premier avion de ligne fabriqué avec une si grande proportion de matériaux composite, exit les alliages d’aluminium, bonjour la fibre de carbone et autre kevlar. Pour cette raison et de part la conception de ses nouveaux réacteurs, l’avion devrait être 20% moins gourmand en kérosène que ses concurrents et que ses prédécesseur B757 / B767, intérêt économique mais aussi environnemental.

De plus, la construction même des appareils est à la charge de sociétés extérieures (dont les français Dassault pour une partie des logiciels, Thales pour l’environnement électrique et Latécoère pour les portes), Boeing n’assurant que la conception et l’assemblage final.

Il prendra son premier envol d’ici fin août début septembre pour une série de tests classiques visant notamment à l’obtention de la conformité.

Si vous souhaitez vous rendre acquéreur de ce nouvel oiseau à l’avenir prometteur, il vous faudra patienter jusqu’en 2015 !

En effet, 677 commandes fermes ont déjà étés enregistré de la part de 47 compagnies aériennes, le premier sera livré en mai 2008 à la compagnie japonaise ANA.

Il sera disponible dans les versions suivantes :

  • Le 787-3 transportera de 290 à 330 passagers sur 4650 à 5650 km;
  • Le 787-8 transportera de 210 à 250 passagers sur 14200 à 15200 km;
  • Le 787-9 transportera de 259 à 290 passagers sur 14800 à 15750 km.

Dans le créneau des biréacteurs moyens-long courriers, Boeing prend une longueur d’avance certaine devant Airbus et son A350 qui ne devrait décoller pour la première fois qu’à l’horizon 2013.

Perso, je le trouve très réussi, il a « de la gueule » et le profil de ses ailes laisse imaginatif. Reste maintenant à valider en vol les caractéristiques prévues sur le papier.


Crédits : Airliners.net

Pour en savoir plus


6 Commentaires:

Melly a dit…

Tout simplement majesteuse cette "flying machine" !!

FredOFenua a dit…

Ouiiiiiiiii :p il faut dire que la forme particulière de ses ailes participent à le rendre majestueux, surtout en vol: le bout des ailes est largement au dessus de la cabine ! Enfin sur les images de synthèses, on verra une fois en vol mais bon, à ce niveau l'erreur est quasi inexistante !

Jerome a dit…

Un bel oiseau qui ouvre la porte d'une nouvelle ère technologique pour l'aéronautique. Vivement qu'on soit dedans !

FredOFenua a dit…

Salut Jérôme, tu crois qu'on aura la chance de le voir atterrir à Tahiti-Faa'a ? Y a bien un A330 qui vient de Nouméa, pourquoi pas un 787 ?

Jerome a dit…

Air New Zeland en a commandé 4 avec une option pour une douzaine d'autres pour remplacer les 767-300 qui viennent à Tahiti. Ils seront livrés en 2008, et seront parmi les premiers à faire voler le 787 en commercial. Alors pourquoi pas un 787 très bientôt à Tahiti ?

FredOFenua a dit…

Coooool on va donc très certainement pouvoir le voir bientôt ! Enfin dans un an quoi !