mardi 24 avril 2007

La PITA à Tahiti

La onzième assemblée de la PITA (Pacific Islands Telecommunications Association) se tient actuellement à Tahiti. Fondée en 1996 sur l’impulsion des plus gros opérateurs du Pacifique et basé à Suva (Fidji), la PITA représente environs 200 opérateurs, autorités de régulations et équipementiers-prestataires de services du Pacifique sud.

La Polynésie vise clairement à conforter son rôle essentiel au sein de cette organisation, de part sa position géographique mais aussi, ne l’oublions pas, grâce à La France qui est un des leaders mondiaux dans le domaine des télécommunications, assurant donc un support et une expertise technique conséquent à La Polynésie et aux autre territoires du Pacifique sud.

La fibre optique sur Hawaii enfin validée ?

Teva Rohfritsch, ministre de l’économie de la Polynésie française a déclaré devant l’assemblée de la PITA : "Compte tenu de la dispersion de nos îles ou atolls, je mesure parfaitement combien ces technologies rapprochent les hommes entres eux, combien elles sont nécessaires, indispensables et parfois même vitales". Il a également précisé que "le gouvernement vient de se prononcer en faveur de la réalisation de raccordements par câble sous-marin de télécommunication à fibre optique d'ici 2009".

Bon, entre promesse politique et réalité technique, il y a un pas plutôt grand. Surtout devant les difficultés que connaît aujourd’hui l’OPT, ne crions pas encore « vive les Méga ! » Et attention au grain : les tarifs. Si l’OPT est sur les genoux, il va falloir remonter et vue que la diversification n’est visiblement pas une caractéristique de « l’opérateur historique », il va bien falloir pêcher quelque part ... vous voyez où.

Les forfaits genre 8Mo chez Mana pour 2010 ? Vous y croyez ?

Moi moyen, je l’espère fortement mais d’ici qu’on change encore quinze fois de gouvernement et que l’OPT engloutisse le budget alloué en guise de bouée de sauvetage, on n’est pas arrivé sur Hawaii !

Source




1 Commentaires:

ticia a dit…

Entre réalité et promesse politique ... en plus en pleine période électorale ... pas malin...enfin, soyons optimiste ou plutôt rêveur... pourquoi pas nous ? De toute façon, c'est indispensable aujourd'hui d'être correctement relié au monde (efficacement et rapidement) ...quit à y mettre le prix ... de toute façon au lieu de remplir les poches de .... autant les investir dans un projet de cet envergure.