vendredi 22 août 2008

Portrait de famille stellaire

Ce cliché de Spitzer nous montre une région appelée W5 et située à 6.500 années lumière dans la constellation de Cassiopée. Comme la nébuleuse d’Orion, cette région est le siège d’intenses formations stellaires issues du gaz environnant coloré ici sur différentes longueurs d’ondes de l’infra rouge. Toutes les générations d’étoiles y sont visibles : les bleues sont les plus anciennes et les roses les plus jeunes. On remarque d’ailleurs que certaines de ces dernières sont encore alimentées par de longues colonnes de gaz.

Ce cliché est une composition infra rouge sur les longueurs d’ondes de 3.6µm pour le bleu, 8µm pour le vert et 24µm pour le rouge.

Les étoiles les plus massives atteignent l’équivalent de 15 à 60 masses solaires et leurs violents rayonnements forment des cavités dans le gaz environnant. Les scientifiques pensent que cette interaction joue un rôle important dans la formation des étoiles proches. En compactant la matière « au fond » des cavités, les vents stellaires pourraient accélérer l’effondrement du nuage de gaz sur lui-même et amorcer ainsi les réactions nécessaires à la formation d’étoiles (Ndr, certains stades de ces formations sont encore mal compris).

Dans quelques millions d’années, les étoiles massives de W5 vont mourir d’en de gigantesques explosions et risqueront de détruire les plus jeunes étoiles à proximité.

Voici une vue différente de W5, toujours en infra rouge, sur les longueurs d’ondes de 3.6µm pour le bleu, 4.5µm pour le vert, 5.8µm pour l’orange et 8µm pour le rouge.

2 Commentaires:

Macaron a dit…

Je viens souvent chez toi, j'écris pas toujours, mais à chaque fois c'est un vrai plaisir !!!

Fred O Fenua a dit…

Bienvenue à bord Macaron, tu y es chez toi ;o) (Ndr, faudra border un peu l'génois là quand même :D loool :p)