mardi 6 novembre 2007

Pourquoi l’astrologie n’est pas une science

Même si l’astrologie* est très populaire, les revendications des astrologues sont rejetées par la communauté scientifique, car basées sur des systèmes de croyances au lieu d’être fondées sur des faits.
Un scientifique avance une théorie qu’il valide par expérimentation et parfois confrontation, l’astrologue impose sa théorie sans fondement.

Retour en arrière

L’astrologie à vu le jour il y a des milliers d’années dans la Babylone antique. Les observateurs de cette époque tentaient de reconnaître dans les étoiles des significations communes, comme des animaux, des personnes etc. Ils supposaient que l’organisation des étoiles en ces formes avait une signification cosmique, divine.

Mosaïque du Zodique - Israel 6ème siècle

Ils notèrent que les astres mobiles, le Soleil, la Lune, traversait au fil de l’année ces organisations stellaires qu’ils nommèrent « zodiaque », les « signes du zodiaque » étant le nom propre de ces regroupements. Puis ils découvrirent des astres lumineux errants, qui évoluaient dans la même zone que le Soleil et la Lune, dans l’elliptique (plan du système solaire), ils les nommèrent planètes*.

Les anciens présumaient que la position de ces astres influençait les événements qui avaient lieu sur Terre, et représentait en quelques sortes le trait d’union avec les divinités.

Gravure sur bois - Paris 18ème

La disposition de ces corps célestes est ce qu’on appelle « l’horoscope ». Si les astrologues connaissaient l’heure et le lieu de naissance d’un individu, ils pouvaient prédire les traits de caractère et le destin de cette personne.

Aucune évolution depuis des dizaines de siècles

Seulement voilà. Depuis son apparition, l’astrologie n’a connue aucune évolution dans l’édition de ses prédictions. En 20 ou 30 siècles d’évolution et de savoir, notre conception actuelle du monde à complètement éjectée la vision de l’époque dans laquelle notre monde était peuplé de dieux et gouverné par des forces inexplicables et étranges.

La formidable transformation de la perception de notre monde a créée quantité de sciences et de sous sciences, qui évoluent en permanence, qui s’étoffent, se précisent etc. ; seule l’astrologie n’a pas évoluée. Comment croire que ces théories été d'office les bonnes ?

Aucun esprit critique

Les astrologues manquent cruellement d’analyse critique. Ils recherchent des correspondances entre la théorie astrologique de votre signe et ce qu’ils connaissent de la personne, mais oubli systématiquement de chercher les non-correspondances. Les astrologues n’effectuent pas de recherches rigoureusement contrôlées pour voir dans quelle mesure leur évaluation est précise, ils préfèrent s’en référer à la chance, c’est un comble. Et je ne parle pas des descriptions générales qui peuvent s’adapter à tous ! Enfin, ils ne partagent jamais leurs théories avec leurs confrères, ce qui les enterre dans une situation aberrante et les amènent parfois à s’affronter, avec une délicatesse que les siècles ont pu apprécier.

Aucune liaison avec les sciences

Toutes les sciences évoluent de concert créant ainsi une certaine homogénéité dans l’évolution des connaissances scientifiques. Aucune n’est à la traine par rapport aux autres, elles sont toutes plus ou moins liées.

L’astrologie ne possède aucun fondement rationnel, donc aucun rapport ni liaison avec telle ou telle science, elle est complètement isolé de celles-ci et ne peut donc à ce titre être considérée comme telle.

Problèmes techniques

Ces influences sont-elles des forces ? Si oui, de quel type ? Si non comment s’exprime ‘t’elle ? Par de l’énergie ? De quel type ?
On ne connait actuellement que quatre forces, dites fondamentales : l'interaction nucléaire forte (qui permet la cohésion de la matière), l'interaction nucléaire faible (échange masse-énergie), la force électromagnétique et la force de gravitation.
Si les astrologues estiment que les astres exercent une force sur notre planète autre que celles-ci, qu’ils la définissent, qu’ils l’expérimentent, qu’ils la valident …

Au fur et à mesure de leur découverte, les planètes ont été intégrées au système de prédiction. Les prédictions post-découvertes en tiennent compte, mais qu’en est-il de la crédibilité des prédictions passées ?

Le mouvement de rotation de la Terre est très complexe et est animé de plusieurs mouvements d’oscillations d’amplitudes variables. Ainsi, un mouvement de précession fait osciller notre planète sur son axe de rotation qui décrit alors un cône virtuel dans l’espace avec une période de 40.000 ans. Les signes du zodiaque glissent lentement par rapport aux constellations.

L’astrologie s’oriente fréquemment vers une volonté de vouloir diriger de la vie de chacun. Attention à la dérive manipulatrice de l’astrologie qui, aujourd’hui, engraisse essentiellement les farfelus sans scrupules et fait sensations dans les journaux de tous les jours.

L’astrologie est d’une certaine manière une aide, un support, mais en aucun cas une vérité écrite.
Nous avons besoin de certitudes, de croyances, voir d’illuminations. Les sciences ne répondent pas à tout ; « plus on en apprend, moins on en sait ». Il est naturel de dériver vers des croyances lorsque la science n’apporte plus de réponses. Il est si facile de dire et d’avancer n’importe quoi quant on ne sait pas.

La science tente de répondre aux mécanismes généraux qui régissent notre monde, la philosophie d’en donner un sens. Les croyances répondent à nos doutes, nos inquiétudes, nos angoisses, elles permettent de nous déculpabiliser, de nous rassurer, c’est plus facile à vivre si c’est écrit … dans les astres …

Rendez-vous dans 20 siècles ;o)

Source (+ liens internes), illustrations & étymologie : Wikipédia

*
Astrologie du Grec « discourt des (par les) astres »
Planète du Grec « astre errant »

7 Commentaires:

sabine a dit…

Bon, ben moi, je suis scorpion, deuxième décan, ascendant sagittaire!

FredOFenua a dit…

Alors, comment tu vois l'astrologie ?

sabine a dit…

Je n'y crois pas, fondamentalement... pas pour des raisons aussi scientifiques que toi, encore que je comprenne le raisonnement... les astrologues sont des charlatans.
Je n'ai strictement aucun argument pour ne pas y croire. Et tu vois, je connais même les détails de mon signe. Plus encore, toujours s'en y croire, je suis assez d'accord sur certaines tendances attribuées aux signes.
Tu vas me dire que je suis paradoxale et incohérente!!! Oui, je suis scorpion, lol!!!
Non, en fait, je n'y crois pas, parce que ce n'est pas scientifiquement prouvé, mais j'y crois un peu, parce que dans toute chose, il y a tjs un mystère et que ce n'est pas parce que la science ne l'a pas démontré que ça n'existe pas;
Et Dieu dans tout ça?!Il existe ou pas! lol!!!

christèle a dit…

A mes yeux, l'astrologie est bien une croyance au même titre que la religion. En cela, il n'y a aucun mal à adherer ou non aux "prédictions" astrologiques.
Le plus ennuyeux, c'est quand sous couvert d'une thèse de sociologie, E Tessier pretend apporter des preuves scientifiques à l'existence de l'astrologie.
D'autant plus ennuyeux que les médias à l'heure actuelle sont toujours très friants d'histoires pseudo-scientifiques à la limite du fantastique, c'est plus vendeur.

Mais bon, a part ça, je connait peu de personnes que ne connaissent pas leur signe astrologique...

PS : samson, il doit être ascendant pikachu non?

FredOFenua a dit…

@ Sabine : Tu avoueras que c’est un peu confus ! lool Ben oui, les sciences ne peuvent tout expliquer, c’est pour ça que j’écrits « quant on ne sait pas, on peu dire n’importe quoi » !

@ Christelle : Je suis globalement d’accord avec toi, tu l’auras compris ;o) Mais je ne comprends pas bien le sens de ta dernière phrase, où veux tu en venir quand tu écrits que tout le monde connait son signe ?
Pour Samson, ça ne m’étonnerai pas !!!!!! :D

christèle a dit…

Tout simplement qu'il ne faut pas être totalement hypocrite. Râres sont les gens qui n'ont pas eu la curiosité de jeter un oeil à un horoscope.
Ca rentre par une oreille, ça ressort par l'autre, c'est un amusement pour la grande majorité des gens (enfin j'espère ;-))

FredOFenua a dit…

OK je comprends, maintenant je ne suis pas certain que ce soit vraiment un amusement pour la majorité !