mercredi 17 octobre 2007

Liberté de la presse

En naviguant chez Sammy, j'ai trouvé cette carte représentant la situation de la presse dans le monde en 2007.


Inquiétudes et mauvaises surprises m’ont envahie à la découverte de celle-ci.

Emotions synonymes d’une certaine naïveté de ma part sur le sujet, soyons clair, quand je vois certains pays Européens dans lesquels la situation est "plutôt bonne" ! (Suivez mon regard).

Les tâches noires et rouges sur la cartes devraient nous laisser en alerte permanente, et justement.

Sammy insiste, dans ce remarquable billet, avec une provocation que je trouve très bien venue, sur notre position confortable de petits bloggueurs qui n’auraient pas de sens sans les risques permanent que prennent les journalistes pour nous informer des réalités souvent trop lointaines, voir volontairement obscures.

Merci Sammy.


4 Commentaires:

Sammy a dit…

Merci pour ce très gentil billet :-)

FredOFenua a dit…

De rien Sammy, re bienvenu à bord !

sabine a dit…

Dans mon second livre, le personnage est journaliste.... je voulais écrire un passage sur une question qui me touche et j'en avais ainsi l'occasion (le conflit israélo-palestinien.... même dans cette formulation, ils sont séparés par un trait d'union!).... bref, pour rebondir sur le billet de Sammy, je voulais dire que nous, nous tous, nous sommes d'une ingratitude vis à vis des dangers que prennent les journalistes pour défendre nos libertés. Mais pas seulement. Ca aussi, je l'ai écrit. Nous, quand on en a assez du malheur des autres, on éteint la TV! Et c'est fini, le calme revient... La Birmanie, le Darfour, c'est loin et c'est rassurant aussi. Finalement, on n'est pas si malheureux!

Le pire, c'est qu'une majorité trouve cela normal et si des journalistes se font tuer... et bien, on éteint aussi la TV!
Quant aux blogueurs, combien imaginent la chance qu'ils ont de pouvoir écrire ce qu'ils pensent, sans risque de représailles.
Si on nous interdisait de nous exprimer, on crirait à l'injustice. C'est tellement normal, la liberté!

FredOFenua a dit…

En effet Sabine, d’autant plus qu’il y a quand même des blogueurs aujourd’hui en prison pour avoir simplement exprimés leurs opinions sur le pouvoir en place, Chine, Maroc j’en passe. Ne l’oublions pas !