mercredi 21 février 2007

Salut Bertrand

Une p’tite pensée pour notre amis, Bertrand Cantat.

Indépendamment de ce qu’il a fait, un acte impardonnable légitimement condamné, moi j’adore Noir Désir. Pour moi le seul groupe de rock français digne de se nom, les « 666.667 Club » (la référence !) , « Du ciment sous les plaines » ou « Des visages des figures » parcourent souvent mon espace vital.

Pour notre plus grand plaisir, re voici la « lettre à Jean-Marie Messier », Monsieur 500.000, lue par Bertrand Cantat lors des 17ème Victoires de la Musique le 9 mars 2002, une perle:


"Camarade P.D.G

Tu permets que je t’appelle camarade ? Je suis obligé de te tutoyer par la même occasion, c’est d’usage. Et puis c’est mieux que Ô grand Jean-Marie Messier commandeur des communicants et puis des autres aussi par la grâce de la sainte trinité ; Ramification, Absorption, et Profit. Tu n’es pas le seul mais disons qu’on te voit beaucoup.
Et puis t’es pas comme ça, toi ? Toi tes intentions sont pures ; le bonheur pour tous dans le meilleur des mondes. Toi tu respectes les artistes, surtout les rebelles hein, pas ceux préfabriqués et formatés par l’industrie et pour l’industrie.
Fantastique ! Mais il te reste tout à prouver : que tu défends la culture au pluriel et pas seulement parce que « le profit n’a pas d’odeur », que les petits labels et les petits disquaires pourront survivre à une telle hégémonie (le raz de marée Universal) , que tu ne sépares pas le monde entre bergers actionnaires et moutons payeurs, sachant que les bergers ont parfois des têtes de mouton et vice-versa. Il te reste aussi à prouver que tu n’es pas le roi du dégraissage de personnel et qu’une de tes missions principales est de rééquilibrer les échanges culturels et commerciaux entre l’Europe et les Etats-Unis. Tu as dit sur France Inter début janvier qu’un disque sur quatre partait à l’exportation. Selon toi c’est le cas de Noir Désir, de Zebda soit disant. Merveilleux mais entièrement faux, camarade patriote, chiffres à l’appui. J’en passe et des meilleures sur l’utilisation que tu fais de notre nom, entre autres.
Pour finir, saches que si tes pilules sont trop amères, tu trouveras d’autres que nous pour les faire passer.
Nous n’avons pas demandé à faire partie de ce grand « Tout » que tu diriges, que tu manipules, que tu récupères : critiques, médias, missives comme la présente y compris. Allez, Salut à toi Camarade P.D.G de la Nouvelle Internationale d’Universal, nous ne sommes pas dupes de ton manège, et si nous sommes tous embarqués sur la même planète, on n’est décidément pas du même monde.

Noir Désir."


Pour en savoir plus sur Noir Désir



3 Commentaires:

Jerome a dit…

VSD a publié des photos de Bertrand en prison. Prises à son insu bien sûr. Ils ont même été jusqu'à montrer la cellule en son absence. Honteux !
C'est vrai que le groupe nous manque. Il y avait en eux une référence et des repères pour beaucoup de jeunes musiciens. Rien n'excuse effectivement le geste qui a envoyé Bertrand en prison.
Un grand gâchis.

FredOFenua a dit…

Ouaip, ces torchons n'en loupent pas une ... VSD c'est pas "Vendredi Samedi Dimanche" mais "Vend Sa Daube".

Ladyblogue a dit…

Noir Désir est une groupe que j'adore. Oui, Bertrand Cantat a fait un acte meurtrier... c'est vrai...
mais d'un autre côté je ne peux pas m'empêcher d'être dégoûtée de ne plus pouvoir acheter leur cd...

A bientôt Noir désir

Bibis Lolita nie en bloc